Dendrobium kingianum

Photo internet

Tribu

Dendrobieae

Sous-tribu

Dendrobiinae

Généralités

Bidwill, 1839.

Il sagit sans doute du Dendrobium botanique Australien le plus commun.

La plante est petite, mais elle peut former une large touffe.

Elle possède des pseudobulbes fusiformes érigés, ayant une trentaine de cm au maximum, dont le sommet porte des feuilles persistantes, plus ou moins ovales et de moins de 12cm.

Les inflorescences prolongent ces pseudobulbes et comptent 2 à 15 fleurs de 3cm chacune, de couleur variant du blanc au rose, mauve ou pourpre.

Le labelle est veiné ou tacheté de pourpre ou de cramoisi.

Support & Compost

Quoique lithophyte, ce dendrobium pousse parfaitement en pot dans un substrat pour orchidées de fine à moyenne granulométrie ou monté sur plaque de liège.

Température

C'est la serre froide qui convient le mieux , car la plante demande une température d'environ 7 à 10°C, en hiver, et supporte même des chutes jusqu'à 2°C.

En été, une chaleur modérée est satisfaisante.

Il est d'ailleurs recommandé de sortir la plante dans un jardin et de l'installer dans un coin légèrement ombragé, par exemple sous un arbre pas trop touffu.

Lumière

En principe, elle doit être intense (de 30 000 à 60 000 lux), surtout en hiver.

Mais la plante tolère une ombre légère et peut donc accepter une serre restant à l'ombre une partie de la journée.

Arrosage

Les arrosages doivent être réguliers, surtout au printemps et en été.

En hiver, une période de repos est préconisée, mais quelques arrosages sont nécessaires pour éviter la déssiccation de la plante (quoique cete espèce peut aussi tolérer l'absence d'arrosage si la serre est humide).

Humidité

Une hygrométrie élevée de plus de 60% est bénéfique à la plante, mais elle tolère assez bien des valeurs plus faibles.

Fertilisation & Multiplication

Il faut savoir que la plante s'étend assez vite et que ses pseudobulbes, qui se détachent facilement et accidentellement, peuvent être rempotés ou montés sur souche.

On peu fertiliser pendant la période de croissance des pseudobulbes.

La multiplication de la plante peu se faire par division, laisser au moins trois pseudobulbes formés afin d’assurer une bonne reprise, ou par bouture de morceaux de pseudobulbes.

Milieu naturel

L'espèce est originaire de l'Est Australien.

Elle est lithophyte, très rarement épiphyte, et vit, exposée au soleil, sur des rochers situés en forêts clairsemées et humides à des altitudes allant du niveau de la mer à 1 200 m.

Les floraisons se font au printemps australien, c'est- à -dire d'août à novembre.

 Source : orkideka.be

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×