Paphiopedilum primulinum var. purpurescens

Le mien n'est sorti de flacon que depuis 6 mois environ donc pas pour tout de suite les fleurettes.

Tribu

Cypripedieae

Sous-tribu

Cypripediinae

Généralités

Cette espèce de Paphio possède de longues feuilles (de 25 à 30 cm) sensiblement elliptiques et coriaces de couleur vert-pâle sur les deux faces.

L'inflorescence porte de 1 à 3 fleurs de 7 cm de diamètre qui s'ouvrent successivement (il n'est pas rare d'avoir jusqu'a dix fleurs successives).

Le pétale dorsal est presque rond de teinte vert-jaunâtre.

Les pétales, linéaires, légèrement vrillés et cilliés, sont jaune clair lumineux.

Le labelle, en forme de sabot allongé est de la même teinte jaune que les pétales.

Support & Compost

La culture se fait en pot, dans un substrat qui retient l'humidité, mais bien drainé.

Les composts habituels pour Paphio conviennent lorsqu'ils sont un peu acides (pH 5 environ).

Un mélange de 50% de terreau de feuilles de chêne et de Sphagnum (qui favorise l'acidité) a fait ses preuves.

Température

En été, la température de jour doit être inférieure à 27°C car, comme pour beaucoup de Paphio, la croissance est arrêtée au-dela de cette température.

Le minimum de jour se situe entre 20 et 25°C.

Pour la nuit, une température de 18°C lui convient très bien.

Néanmoins, pour l'induction florale, une température de 13 à 15°C est nécessaire la nuit pendant plusieurs semaines.

Lumière

Plante des sous-bois, le Paphio ne supporte pas la lumière vive et encore moins le soleil direct.

Une situation en mi-ombre lui convient très bien (5 000 à 7 000 lux).

Arrosage

Orchidée terrestre dépourvue d'organes de réserve, elle est sensible à la sécheresse et ses racines doivent être dans un milieu humide, ce qui nécessite des arrosages réguliers: tous les trois à cinq jours du printemps à l'automne et une fois par semaine en hiver.

Comme elle aime une eau légèrement basique on préconise donc un arrosage sur trois à l'eau de pluie et le reste à l'eau de ville.

Humidité

Une hygrométrie de 65% en été et de 45 à 50% en hiver est profitable pour la croissance de cette plante.

Par contre elle n'aime pas être vaporisée.

Fertilisation & Multiplication

Le Paphio est très sensible à l'excès d'engrais qui peut brûler ses racines.

On peut fertiliser avec un engrais NKP 30-10-10 pendant la période de croissance de la plante.

Ces applications, à faire une à deux fois par mois, doivent toujours être précédée d'un arrosage copieux.

La multiplication se fait par division des touffes, en mai, en conservant 3 pousses par touffe.

Néanmoins, les gros sujets sont plus attrayants en raison du nombre de fleurs qu'ils occasionnent.

Milieu naturel

Cette espèce est endémique du nord de Sumatra.

Elle vit dans des forêts mixtes, sur terrains humides et ombragés, ainsi que dans les fissures de rochers calcaires. 

Source : orkideka.be

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site