Rhynchostylis gigantea alba

 

Image internet , j'en ai 2 mais agées de moins d'un an

Sous-Famille Epidendroideae, Tribu Vandeae, Sous-Tribu Aeridinae.

Ce genre de la tribu des Vandeae ne comporte que 5 espèces que l'on trouve depuis l'Inde jusqu'au centre de la Chine et la Malaisie. Il est souvent utilisé dans les hybridations. Il diffère des Vanda par un labelle mono-lobé et, contrairement aux Vanda, il aime la lumière indirecte. C'est un genre monopodial avec des feuilles charnues qui produit des inflorescences en racèmes dont les fleurs ont un parfum épicé. Les espéces se cultivent de préférence en paniers de bois avec peu ou pas de compost, où elles développeront des racines charnues entortillées à travers le panier si elles ne manquent pas d'eau et d'engrais.

Origine du nom :

Du grec rynko : rostre, bec et stylos colonne (ou du latin stylus : style, pointe ?)

Espèce type :

Rhynchostylis retusa (L.) Blume 1825

Synonymes :

Anota Schltr. 1914

Rhynchostylis gigantea (Lindley) Ridley 1896

Origine du nom :

Du latin giganteus/a/um géant.


Origine :

De la Chine (Hainan) à la Malaisie.


Exposition :

Soleil voilé.


Température :

Tempéré-chaud à chaud.


Époque de floraison :

Surtout en hiver.


Taille de la fleur :

2,5 cm

Épiphyte de taille moyenne provenant de la Péninsule Indochinoise où il pleut assez fort pendant 8 mois de l'année. Il possède une tige courte et robuste portant des feuilles imbriquées à la base, linéaires, très épaisses, lobées à l'apex. Le racéme axillaire, arqué, de 40 cm de long, qui apparaît en automne et en hiver, comporte de nombreuses fleurs serrées.
Il demande une bonne lumière et une forte humidité. Dans son habitat, l'humidité relative est d'environ 80%, descendant vers 70-75% pendant la saison sèche. Il lui faut également des arrosages copieux et de l'engrais tout au long de l'année.

Source : jbyorchid.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site