La pourriture bactérienne

Différentes maladies bactériennes peuvent détruire les orchidées plus spécifiquement les Phalænopsis, les Dendrobium mais aussi les Vanda, les Ascocenda et les Oncidium.
Les bactéries responsables de la pourriture molle des feuilles, des racines et des collets sont principalement : Erwinia cypripedii, Erwinia chrysanthemi, Erwinia carotovora, Pseudomonas aeruginosa, Pseudomonas andropogonis, Pseudomonas fluorescens, Pseudomonas cattleyae. Les bactéries produisent des enzymes qui digèrent les tissus des végétaux ce qui provoque la liquéfaction des tissus. Les feuilles et les racines ramollissent, brunissent et meurent. Les infections bactériennes sont transmises par l'eau, le milieu d'empotage ou des conditions hygiéniques déficientes.
Mesures de Contrôle
Désinfecter les instruments de taille comme des couteaux, les ciseaux et le sécateur. Il est prudent de détruire les parties de la plante ou les plantes infectées afin de ne pas propager la maladie dans une collection d’Orchidées.
Une bonne hygiène de la serre permet d’éviter les maladies bactériennes. Jeter donc les fleurs fanées avant qu’elles ne pourrissent, augmenter la ventilation de la serre. On peut aussi traiter les plantes avec un antiseptique à large spectre comme le Physan, le Bénomyl ou le Fonginex (fongicide – bactéricide)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×