Anthurium

Presentation

L’ANTHURIUM Andréanum (famille des aracées) fut découvert en 1876, lors d’une expédition dans les forets équatoriales de l’ouest des Andes, en Colombie et en Equateur par un biologiste français. On l’appelé aussi flamant rose, langue de feu .On trouve dans le commerce (jardineries, fleuristes) des hybrides aux grandes fleurs rouges, roses ou blanches.

Les feuilles de ces plantes tropicales sont assez grandes : de 20 à 25 cm de long sur 8 de large. Elles sont en forme de cœurs, pointus, un peu retombants et vert sombre. Elles émergent d'une souche rhizomateuse. Le système radiculaire est assez peu développé. Le genre anthurium est cultivé en général pour la grande valeur ornementale de la floraison et pour sa durée exceptionnelle. Cette inflorescence extrêmement colorée se compose d'une grande spathe entourant un spadice mince et recourbé.

A l'état naturel, le genre comprend des espèces terrestres et des espèces épiphytes (qui croissent sur les arbres).

Cette plante persistante dure quasiment indéfiniment si les conditions de culture lui conviennent.

Les fleuristes vendent habituellement anthurium scherzerianum, très florifère mais plus compact, sa touffe demeurant aux alentours de 30cm.

Floraison

La plante fleurit généralement pendant l'été mais cultivée dans des conditions idéales, elle peut fleurir à n'importe quel moment de l'année. L'inflorescence peut durer jusqu'à huit semaines ou plus. Elle est inodore.

Luminosité

Les anthuriums ont besoin d'une lumière constante, sans soleil direct. La proximité d'une fenêtre légèrement ombragée leur convient parfaitement.

Culture

L'anthurium est exigeant. Il ne donnera aucune fleur s’il est trop arrosé en hiver, s’il manque d'engrais ou si la luminosité est trop faible. Ces plantes sont également friandes d'humidité et elles demandent des bassinages réguliers. Elles gagnent à être cultivées sur une cuvette remplie de billes d’argiles  humides. On doit souvent nettoyer les feuilles des espèces à feuilles coriaces avec une éponge humide. Les feuilles jaunies et les fleurs fanées seront sectionnées à la base.

Ces plantes croissent mieux lorsqu'on les maintient à une température constante comprise entre 18 et 21° à condition que l'humidité reste élevée. En hiver, la température peut éventuellement être descendue à 15° mais pas au-dessous de 13°.

En été, la plante exige beaucoup d'eau. Arroser abondamment pour conserver au mélange toute son humidité. Utiliser de l'eau tiède. Il est à noter que les anthuriums passent pour être des plantes exigeant de l'eau adoucie alors que la plupart des variétés et hybrides supportent très bien l'eau calcaire du robinet du moment qu'elle ne soit pas trop dure. Pendant la période de repos, laisser le mélange se dessécher sur quelques centimètres avant d'arroser de nouveau.

Apporter de l'engrais liquide ordinaire tous les 15 jours pendant la période de croissance. Cesser tout apport durant la période de repos.

Rempoter les jeunes plantes chaque printemps et les plantes plus âgées tous les 2 ou 3 ans. Utiliser un mélange comportant un volume égal de tourbe ligneuse, de terreau de feuilles et de sable. Ajoutez au mélange un peu de charbon de bois pillé (perso, j’utilise un terreau spécial épiphytes avec un ajout d’écorce de pin). Garnir le fond des contenants d'une bonne couche de drainage. Les anthuriums n'auront guère besoin de pots supérieurs à 15 cm. Lors du rempotage, la base de la plante doit être bien dégagée de la surface du compost car si elle se trouvait enterrée, elle pourrait pourrir.

Multiplication

Diviser les touffes au début du printemps de manière à ce que chaque nouvelle plante conserve des racines et un bourgeon terminal. Mettre dans de petits pots individuels remplis d'un mélange à base de tourbe et placer dans un endroit modérément éclairé à une température d'environ 21°. Maintenir humide jusqu'à ce que les racines se développent. La reprise est mieux assurée si les pots se trouvent sur une source de chaleur.

Attention

Plante très toxique par ingestion et par contact. La sève et les jeunes feuilles étant les plus dangereuses. Attention aux jeunes enfants et aux animaux.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site