Lierre ou Hédéra

Nom : Hédéra / Lierre commun / Lierre anglais

Nom latin : Hedera helix

Nom commun anglais : Hedera / English ivy

Famille botanique : Araliaceae

Origine et description :


Les différentes espèces du genre Hedera sont natives de l'Afrique du Nord, de l'Asie et de l'Europe. Hedera helix, plus connu sous les noms de lierre commun ou lierre anglais, est utilisé comme plante grimpante et comme couvre-sol dans les régions subtropicales et tempérées du globe. Son feuillage persistant est triangulaire et plus ou moins découpé. Les jeunes feuilles ont typiquement trois à cinq lobes. Ses racines adventives s'accrochent à toutes les surfaces. Cette plante se développe aux dépens de la plante sur laquelle elle se fixe et peut finir par l'étouffer. À l'intérieur, ce sont surtout les nombreux cultivars issus de l'espèce qui sont employés comme plante rampante ou en panier suspendu pour son port retombant.

 

Conditions de croissance :


Le lierre commun requiert une bonne luminosité, sans soleil direct. Il peut cependant s'accommoder d'une lumière plus faible. Les cultivars au feuillage panaché réclament une lumière plus vive pour conserver leurs couleurs. Placez le lierre commun dans une pièce éclairée, de préférence près d'une fenêtre orientée à l'est ou l'ouest.

Ce lierre se développe mieux dans un environnement frais et supporte des températures minimales de 7 ºC. À noter que les variétés panachées requièrent généralement des températures légèrement plus chaudes. Les températures estivales peuvent dépasser 18 ºC si elles sont accompagnées d'un bon taux d'humidité de l'air. À l'hiver, il préfère une température plus fraîche (moins de 18 °C). Évitez de le placer près d'une source de chaleur.

Facilité de culture :


La culture de ce lierre est facile. C'est une plante vigoureuse qui s'adapte bien aux conditions à l'intérieur. Elle ne fleurit pas dans nos maisons.

 

Arrosage et fertilisation :


Cette plante ne tolère ni la sécheresse ni les excès d'eau. En période de croissance (mars à octobre), arrosez modérément lorsque les premiers centimètres de sol sont secs au toucher. En période de repos, diminuez les apports d'eau et laissez le terreau s'assécher presque complètement entre les arrosages.

Fertilisez trois ou quatre fois en période de croissance active. Un engrais équilibré pour plantes d'intérieur ou un engrais tout usage comme le 20-20-20 donne de bons résultats.

Taille et entretien :


Pincez régulièrement les nouvelles pousses des variétés qui se ramifient moins afin de favoriser le développement des tiges latérales et un port compact et touffu. Coupez les tiges trop longues ou trop hautes. Nettoyer le feuillage poussiéreux sous la douche avec de l'eau tiède ou à l'aide d'un chiffon humide.                                                              Si le lierre commun est cultivé comme plante grimpante, fournissez-lui un tuteur d'une taille suffisante pour permettre son plein développement.

Rempotage :


Rempotez le lierre commun au printemps dans un substrat qui se draine bien. Un terreau commercial pour plantes d'intérieur convient généralement.

Multiplication :

Le lierre se bouture très facilement en mettant des segments terminaux de tiges de 8 à 10 cm à tremper simplement dans un verre d'eau. Gardez-les sous une lumière vive indirecte et à température ambiante. Lorsque les racines atteignent 3 cm, groupez 2 ou 3 boutures dans un pot de 8 cm rempli de terreau. Cultivez comme des sujets adultes, mais arrosez généreusement au début et diminuez les arrosages progressivement.

Si vous voulez multiplier votre hedera de manière plus professionnelle. Prélevez 3 ou 4 boutures terminales et supprimez les feuilles inférieures. Trempez la base des tiges dans de la poudre d'hormones de bouturage et plantez dans un pot de 8 cm rempli d'un mélange humide de tourbe et de sable. Recouvrez d'un sachet de plastique transparent. Les boutures s'enracineront en 2 ou 3 semaines. Les découvrir, commencez à arroser modérément et à fertiliser une fois par mois. Quand des racines s'échappent par le trou de drainage, rempotez normalement.

Maladies  et erreurs de culture :

Les feuilles noircissent en cas de sur-arrosage. Laissez le mélange sécher et arrosez moins souvent. Les feuilles se dessèchent quand l'air est trop chaud et (ou) trop sec. Abaissez la température et bassinez chaque jour. Les pots peuvent être posés au-dessus d'un récipient d'eau rempli de billes d'argile ou de gravillons.
Les feuilles pâlissent en été. La plante est certainement exposée à un soleil trop intense. Méfiez-vous du rayonnement solaire derrière une vitre.
Les variétés panachées verdissent. Soit elles sont suralimentées, soit elles manquent de lumière. Supprimez l'engrais et éliminez les parties vertes

Parasites :

Les feuilles deviennent poisseuses quand la plante est envahie par les pucerons. Si l'attaque est bénigne, vaporisez la plante avec de l'eau légèrement savonneuse, puis rincez à l'eau claire. Dans un cas plus grave, appliquez directement un insecticide.
Les cochenilles attaquent parfois les lierres. Éliminez-les à l'aide d'un tampon imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. Autrement, utilisez un insecticide systémique.
Les lierres sont particulièrement sensibles aux araignées rouges. Les feuilles jaunissent et on peut observer des filaments au-dessous. Vaporisez un insecticide systémique et bassinez chaque jour.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×